« D'une illusion en naîtra une autre. La vérité reste cachée dans le mensonge »
Rokudo Mukuro
Seejaku no Hana
Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}
Rokudo Mukuro
Messages : 81
Date d'inscription : 11/10/2018
Who am i !
Tu as perdu pour une seule et unique raison. Parce que j'étais ton adversaire.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptyDim 4 Nov - 23:27
Enfermé dans sa prison d’eau, il avait mis un certain temps avant de remarquer que les vibrations et les bruits qui venaient jusqu’à lui n’étaient pas une illusion mais venaient de la prison. Difficilement, il ouvrit un yeux, celui qui n’était pas pris dans un attirail pour l’empêcher d’utiliser ses pouvoirs.
A l’extérieur de son bocal, il faisait noir et tout semblait calme. Il cru un instant avoir rêvé quand il sentit de nouvelles vibrassions dans l’eau lui créant un frisson. Ce qui était déjà étrange car cela faisait bien longtemps qu’il ne ressentait plus rien dans ce liquide, comme si son corps était totalement anesthésié depuis le temps. Mais là, c’était plutôt comme un étrange pressentiment… comme s’il se sentait en danger. Pourtant, il était au fin fond du vindicare, il ne pouvait pas lui arriver pire…

Il n’aurait pas pût penser plus mal.

La porte menant à sa pièce s’ouvrit… ou plutôt, explosa avec fracas, emportant avec elle une bonne partie du mur. De manière floue, il reconnu une des chaînes du vindice s’échouer contre la paroi du verre avec force, le brisant sous l’impact.
Il aurait pu se réjouir de voir ainsi sa prison fissurer et le liquide s’écouler à l’extérieur… mais il était bien trop surprit. Les bruits lui venait avec netteté et il entendait des cris, sûrement venant de prisonniers. Le reste n’était que fracas…

Il se sentit suffoquer alors que l’appareil qui était sensé l’aider à respirer c’était brutalement éteint et il remarqua qu’il avait glisser le long du tube pour être assis à l’intérieur. Sa tête lui faisait mal à cause des bruits strident de la machine et des bruits de combat et se fut dans un effort intense qu’il arracha le masque qui lui encombrait le visage.
Il prit une grande bouffée d’air, toussant légèrement avant d’entreprendre d’arracher sans ménagement ce qui entravait son œil. Il grimaça sous la douleur mais l’objet pris son envol contre la paroi du tube avant de retomber. Il mit sa main sur son œil blessé, ne remarquant pas le sang et tentant de comprendre tant bien que mal ce qui ce passait. Mais il fallait ce rendre à l’évidence…

Le Vendicare se faisait attaquer.
Et les Vindice ne semblait pas avoir le dessus.

S’appuyant contre la paroi derrière lui, il se releva, les jambes tremblantes et déjà essoufflé par l’effort. Il fallait qu’il sorte de là… mais utiliser sa flamme aussitôt après être aussi brusquement « libéré » serait mauvais pour lui, surtout qu’il ne savait ce qu’il se passait à l’extérieur alors, il ne pouvait pas se permettre de tomber inconscient.
Finissant de se débrancher dans un premier temps, il tira aussi fort qu’il put sur la chaîne qui avait endommagé son antre… finissant de briser la paroi, répandent du verre brisé partout. Il s’accroupit, reprenant un maximum de force et regardant les dégâts qu’il pouvait voir de sa place. Mais quels genre de monstres pouvaient arriver à ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Yun Hua Zhi
Messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2018
La femme fatale. On ne sait pas d’emblée que le destin a franchi le seuil.
Who am i !
La femme fatale. On ne sait pas d’emblée que le destin a franchi le seuil.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptySam 10 Nov - 13:15
Ma situation n'est clairement pas la pire de la prison certes, les chaînes qui me restreignent sont bien résistantes et serrées. Un collier de métal arbore ma délicate gorge et me donne la désagréable impression que je ne suis qu'une chienne. Je ferais bien bouffer cette horreur à ses  propriétaires soit, le Vindice. Ces abominations de la nature ne méritent que la mort. Je veux qu'elles crèvent ! Que les dieux leur accorde un châtiment divin ! Le temps est long... Je ne peux me défaire de ces liens et de ce mur auquel je suis attachée. Je ne peux pas user de mes flammes... Et cette fois, j'ai épuisé toutes mes idées. Je ne sais plus quoi tenter... D'ailleurs, je suis bien surprise qu'il ne m'aient pas envoyé au niveau le plus bas de la prison. Ils me sous-estiment sans doute. Raison de plus pour leur faire amèrement regretter leur choix. Je ne sais pas comment, mais je compte bien me venger et, à leur place, je me méfierais grandement de la colère d'une femme.

Ce silence infernal va finir par me rendre folle. Je suis énervée... Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est comme ça. Je m'ennuie à mort ! Si seulement quelqu'un pouvait tenter de s'enfuir ou crever, ce serait sympas, ça mettrait de l'ambiance.

Apparemment, les dieux ont répondu à mon appel... Ouais, j'ai entendu une sublime sonorité familière, celle que produit une belle grosse explosion comme on les aime. Je sais pas qui a fait ça, mais je m'en fous, je suis juste contente que le Vindice en ait pris plein la tronche. Bien fait pour ces cons aux chaînes ! Bon, bon bon... Puisque les gardiens de la prison doivent être occupés, autant en profiter pour tenter de fuir. Je tire une fois sur les chaînes qui me retiennent, deux fois puis trois fois. Ok... Pas la bonne méthode, ce que je fais ne mène à rien si ce n'est me faire souffrir. Après avoir balancé quelques vulgarités, je me calme et je tente de réfléchir calmement. Or, je préfères clairement l'action à la réflexion.

Mais, encore une fois, je suis servie sur un plateau d'argent. Une nouvelle explosion survient, balayant un mur entier et fragilisant celui auquel je suis liée. Quelques débris heurtent mon corps et mes chaînes, me faisant lâcher un soupire plaintif. J'ai mal. Et même si, après quelques laborieux efforts, je parviens à me libérer, utilisant ma force physique et l'affaiblissement de mes liens en plus de mon imagination débordante, j'en veux maintenant à ceux qui ont attaqué la prison. Merci de penser aux prisonniers !

La salle est en train de s'écrouler petit à petit... Alors, je m'élance dans le couloir, me débarrassant de tout ce qui pourrait entraver l'usage de mes Flammes. Des cris s'élèvent... Peur ? Souffrance ? Appels à l'aide ? J'en ai rien à faire. Et sans prendre la peine de me préoccuper de mon bras blessé, je me mets à marcher en empruntant un chemin au hasard. D'ici, je n'avais jamais tenté de fuir, je ne reconnais donc pas les lieux. Chanceuse ou malchanceuse, j'en sais rien... En tous cas, le sol s'est effondré sous mes pieds et je chute...

Je m'écrase par terre, fragments de verres s'enfonçant dans mon corps.. Et, tournant la tête doucement tout en me relevant, je perçois un homme, prisonnier aux yeux vairons...
Revenir en haut Aller en bas
Rokudo Mukuro
Messages : 81
Date d'inscription : 11/10/2018
Who am i !
Tu as perdu pour une seule et unique raison. Parce que j'étais ton adversaire.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptyDim 11 Nov - 18:51
Serrant la mâchoire, il contracta ses muscle, se tenant à la paroi pour se lever. Les bruits de combats étaient toujours là mais assez éloignés pour qu’il prenne le risque de tenter une sortie. Le plafond en décida toutefois autrement et il eut à peine le temps de protéger ses yeux avec son bras qu’une partie s’effondra devant lui.
Au moins, ce n’était pas sur lui, c’était déjà ça.

Il toussa un peu à cause de la poussière soulevée et plissa les yeux pour mieux voir, le bras barrant toujours la moitié de son visage alors qu’il tenait dans un équilibre précaire sur ses deux jambes. Au sol, allongé devant lui, une femme qui venait certainement de tomber depuis l’étage du dessus.
Les dégâts de la prison étaient donc à ce point ? Il n’était vraiment pas certain de vouloir tomber sur les responsables du carnage.

La femme se redresse et son regard croisa le sien. Il n’y avait aucune raison qui les poussaient à se battre entre eux mais il restait tout de même sur ses gardes, mettant enfin un pied hors de son tube. Il regarda autour de lui un bref moment, puis le plafond d’où venais l’autre prisonnière avant de reposer le regard sur elle.

Kufufu, j’ai toujours eu un don pour faire tomber les femmes à mes pieds.

En tant normal, il serait vraiment adepte du chacun pour soit mais il devait reconnaître qu’il risquait d’avoir du mal. Même si les gardien du Vendicare étaient occupés, sa tête commençait à être un peu connu chez certains mafieux et s’il tombait sur d’autres prisonniers en sortant, il n’aurait pas de choix que de s’épuiser d’avantages. Un « allié » serait donc le bienvenue.

La sortie est vers le haut~ Dit-il avec un sourire moqueur.

Ne pas montrer sa fatigue et ses difficultés était vraiment la première règle dans le monde dur de la mafia, même s’il était plus qu’évident que sa situation n’était pas des meilleurs puisqu’il venait clairement sortir de la prison d’eau. Et puis, la chance que l’autre ne connaisse pas son visage était infime…
A savoir s’ils allaient s’aider ou se battre…

Même s’il n’était qu’à deux pas d’elle, il ne lui tendit pas la main pour l’aider, plutôt sur ses gardes et prêt à se battre s’il le fallait. Même s’il préférait clairement l’éviter.
La preuve, s’il avait pu bouger normalement, il serait partie depuis longtemps en l’ignorant plutôt que de rester immobile près d’elle à taper la discussion.

Revenir en haut Aller en bas
Yun Hua Zhi
Messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2018
La femme fatale. On ne sait pas d’emblée que le destin a franchi le seuil.
Who am i !
La femme fatale. On ne sait pas d’emblée que le destin a franchi le seuil.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptyDim 25 Nov - 11:50
▬ Kufufu, j’ai toujours eu un don pour faire tomber les femmes à mes pieds.

Je souris. De l'humour dans cette situation, je l'aime bien ! Je balaie la salle du regard, confirmant que je me trouve au niveau des pires criminels de la prison. Nickel ! J'observe une nouvelle fois l'homme et me dis que son visage me semble familier... Quelques secondes de réflexion me permettent de comprendre qu'il s'agit de Rokudo Mukuro, l'un des meilleurs illusionnistes du monde, l'un des seuls à pouvoir tromper le Vindice. Voilà un partenaire formidable pour faire une évasion toute aussi merveilleuse. Et puis, il est franchement pas moche. Que de qualités ! Avec un peu de chance, on pourrait achever un gardien affaibli.

▬ La sortie est vers le haut~

Je ris face à sa plaisanterie. J'aurais clairement pu en faire une du même genre si nos rôles avaient été inversés, c'est également valable pour la précédente. Et moi qui craignais de me sentir obligé de torturer le premier criminel venu s'il s'avérait être un crétin ou un type insupportable, me voilà rassurée. Je me relève et m'incline légèrement tout en me présentant.

- Yun Hua Zhi, membre du Yín láng. J'espère que nous pourrons coopérer dans la joie et la bonne humeur ~

Ou plutôt, nous servir éhontément l'un de l'autre. Je retire vite fait les fragments de verre fichés dans mon corps avant de me prendre la direction de la porte. Ma première préoccupation est sans aucun doute de retrouver mes anneaux de Rang E, car sans eux, je me retrouve dans l'impossibilité d'utiliser ma Flamme de la Terre et celle du Désert est bien restreinte. Et puis, je tiens aussi à ma magnifique dague...

- Est-ce que tu sais où trouver les objets confisqués ?

L'impression de se retrouver en primaire ? Ouais, c'est tout à fait ça... Porte verrouillée ? Un bon coup de pied dedans et c'est réglé puisque tout a été fragilisé par l'attaque. D'ailleurs, les bruits, que certains crétins froussards pourraient considérer comme "effrayants", ne cessent de se faire entendre. Je me demande ce qu'il se passe... J'aimerais tellement assister à la raclée du siècle vécue par le Vindice...


Revenir en haut Aller en bas
Rokudo Mukuro
Messages : 81
Date d'inscription : 11/10/2018
Who am i !
Tu as perdu pour une seule et unique raison. Parce que j'étais ton adversaire.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptyMar 27 Nov - 21:17
Il leva élégamment un sourcil face à la présentation. Un nom et le nom d’une famille… soit la personne devant lui était stupide et ne tenait pas à sa sécurité, soit c’était un mensonge. Dans tous les cas, il resterait sur ses gardes. Quant au nom chinois, bien qu’il ne l’ai jamais entendu, cela lui évoquait simplement une des triades et donc, une raison supplémentaire de s’en méfier.
Pas qu’il en aurait été autrement de toute façon.

Est-ce que tu sais où trouver les objets confisqués ?

Tiens ? Le prenait-elle pour un guide ? Pourquoi ferait-il ça ?
Bon, peut-être parce que s’il devait être honnête, il aurait du mal à sortir seul dans son état. Mais en même temps, une possible ennemi était bien moins dangereuse sans armes que armé.

Kufufu, oui~

Elle n’avait pas demandé à ce qu’il lui explique où c’était après-tout. Bien que cela pourrait également lui servir s’il devaient se battre sans s’épuiser… déjà que ce point là n’allait pas être bien compliqué.
Elle ouvrit la porte avec fracas et il l’a suivit dans le sombre couloir. Quelques gros fils électrique leur donnait de la lumière avec leur éclair d’électricité et quelques cuves étaient complètement enflammés… corps calciné à l’appui. Charmant.

Il eut une légère grimace en se rappela du bref aperçu qu’il avait eut du combat mené par les Vindices.

C’est par là, finit-il par dire en montrant un petit escalier presque masqué par les décombres et qui montait vers l’étage supérieur.

Sans attendre de réponse, il se faufila parmi les décombres pour atteindre l’escalier, restant sur ses gardes et surveillant ses arrières. Il n’avait pas confiance en la femme et il ne savait pas quels genre de criminels pourraient avoir profiter du tumulte pour s’échapper également. Pas qu’il était contre le fait de se débarrasser de quelques mafieux peu scrupuleux mais il en avait pas envie et estimait en avoir encore moins le temps.
Pour le moment, ils étaient dominé, mais les gardiens des lieux pourraient reprendre le contrôle à tout moment. Bien que plus il voyait l’état des lieux, plus il en doutait.

Arrivé à l’étage supérieur, il s’arrêta, écarquillant les yeux de surprise. Devant eux, désarticulé et semblant sans vie, un gardien de la grande prison. Un frisson de dégoût – et de crainte s’il devait l’avouer, chose qu’il ne ferait jamais – le parcourut.


Que… ?

Un gardien… était mort ?
Et les bruits indiquaient que le combats continué à faire rage… Il se tourna vers Yun.

Tu as vu de qui il s’agit ? Finit-il par demander.

S’il ne voulait pas avoir affaire à ses monstres, il aimait encore moins être dans l’ignorance, surtout d’une puissance comme celle-ci. Et encore plus quand il sentait qu’il s’agissait de la même présence que celle qui avait enlevé le Decimo dix ans plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Yun Hua Zhi
Messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2018
La femme fatale. On ne sait pas d’emblée que le destin a franchi le seuil.
Who am i !
La femme fatale. On ne sait pas d’emblée que le destin a franchi le seuil.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptyDim 2 Déc - 12:45
▬ C’est par là

Cette nouvelle décoration me plaît bien ! Les crétins du Vindice vont avoir du boulot avec tout ça. Mu-chan est passé devant, il me guide normalement jusqu'à mes armes. C'est comme ça que doivent être les choses. Mes yeux se baladent tantôt sur le prisonnier au physique pas trop mal bien qu'original, tantôt sur les environs afin de vérifier qu'aucun ennemi n'apparaisse. C'est difficile de se fier à son ouïe pour détecter la présence d'une personne à cause de tout ce bruit ambiant, mêlant bâtiment qui s'écroule avec, l'électricité qui n'en fait qu'à sa tête, les humains qui crient ou je-ne-sais encore quel élément de l'environnement. Dans ce genre de situation inhabituelle où la panique s'empare de tous le monde -sauf des personnes les plus tordues-, il est difficile de trouver un quelconque élément auquel s'accrocher pour tenir bon. Même les meilleurs sont déstabilisés...

▬ Que… ?

- Hum ?

Je marche toujours derrière lui alors, c'est tout à fait normal que je ne puisse percevoir certaines choses en même temps que lui. Finissant l'ascension, je m'avance à côté de lui pour regarder ce qui semble le choquer... J'écarquille les yeux. La surprise me gagne quelques instants avant de laisser place au plaisir. Je souris alors et mes yeux s'illuminent. Je ris.

- Bien fait pour cette abomination ! Erreur de la nature !

▬ Tu as vu de qui il s’agit ?

Je hausse les épaules. Je n'en sais rien et franchement, je n'en ai strictement rien à faire. Tout ce qui importe pour moi, à ce moment-là, c'est l'état pathétique dans lequel se trouve l'un des gardiens de la prison. Nombre de personnes auraient été dégoûtées par cette scène, moi, j'en tire satisfaction. Je m'approche de la chose et me penche dessus, avant de cracher et de lui foutre un coup de pied afin de l'envoyer valser plus loin. Au même moment, une nouvelle explosion survient à quelques mètres de nous, je perds l'équilibre et tombe par terre. C'est un brin dangereux... Me relevant, je tourne le dos au membre du Vindice, inerte. Il est bien mort et si j'ai envie de jouer un peu avec lui, je ne pense pas que cela soit la meilleure idée du monde...

- Je te propose que l'on accélère le pas, si cela ne te dérange pas.

Revenir en haut Aller en bas
Rokudo Mukuro
Messages : 81
Date d'inscription : 11/10/2018
Who am i !
Tu as perdu pour une seule et unique raison. Parce que j'étais ton adversaire.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptySam 15 Déc - 18:40
Il leva les yeux au plafond face à la gaminerie de la détenue. Bien qu’il ne soit pas contre cette assertion – et largement d’accord, il fallait l’avouer – il estimait que c’était clairement pas le moment de se réjouir, bien au contraire. Il n’avait certainement pas envie de tomber sur ceux qui avaient put faire cela.
Par contre, il enquêterait là-dessus dès qu’il irait mieux, il était… curieux en quelques sortes. Curieux de savoir ce qu’il allait se passer et ce dont la mafia serait coupable encore… ou victime s’il en jugeait l’état de la prison et de ses gardiens.

Le haussement d’épaules de son acolyte lui donna la réponse à sa question et il soupira, dommage.  Il aurait bien voulut savoir à quoi ressemblait les salopards dont il n’avait pas réussit à remonter la piste et qu’il ne pouvait pas suivre cette fois.
Pas qu’il en eut bien envie pour le moment en voyant le carnage, il avait tout de même un certain instinct de survie même si cela ne se voyait pas.

Il secoua la tête en voyant le geste puéril de l’autre, en profitant tout de même pour s’appuyer contre le mur afin de prendre un peu de repos. Une autre explosion… plus près ? Et il serra la mâchoire, un air dangereux passa dans son regard.
Ce serait bien mieux que ces monstres restes à distance.

Je te propose que l'on accélère le pas, si cela ne te dérange pas.

Il hocha la tête, gardant le silence tout en traversant la pièce avec précaution, poussant une espèce de morceau de mur ou de poutre - il ne savait pas trop - avec un peu de difficulté, il donna un coup de pied dans la porte après avoir constater qu’elle coincé, l’ouvrant dans un petit bruit métallique.

Troisième porte à gauche à partir de la fin du couloir… tu trouveras l’armurerie.

Et vers le fond, un autre escalier vers l’étage supérieur, l’avant-dernier avant d’atteindre le rez-de-chaussé.
Sans attendre de réponse, il s’engouffra dans le couloir assez étroit, la lumière clignotante, accompagné d’un bruit de grésillement désagréable. Il sourit, ralentissant le pas.

Kufufu, il semblerait que nous soyons pas seuls…

La porte de l’armurerie était ouverte et grâce à la sensibilité de ses flammes, il pouvait sentir la présence de trois personnes à l’intérieure. Il jeta un coup d’oeil à la femme, se demandant ce qu’elle comptait faire.  
Il pourrait toujours se battre mais il aurait voulu économiser ses forces, en utilisant déjà pas mal pour tenir debout et marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Yun Hua Zhi
Messages : 9
Date d'inscription : 02/11/2018
La femme fatale. On ne sait pas d’emblée que le destin a franchi le seuil.
Who am i !
La femme fatale. On ne sait pas d’emblée que le destin a franchi le seuil.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptyDim 16 Déc - 10:49

J'aurais bien aimé jouer un peu plus avec le cadavre, mais je n'avais pas envie de finir enterrée ou écrasée sous les décombres et, apparemment, le criminel était du même avis. Enfin, il craint peut être autre chose, je ne suis pas dans sa tête. L'homme reprend courageusement les devants, me guidant jusqu'à l'armurerie où je pourrais enfin, avec un peu de chance, retrouver mes biens.

Lorsque Mu-chan prend la parole, je suis heureuse, tellement heureuse ! A tel point que je serais prête à l'épouser s'il m'en faisait la demande, bien que je ne promette pas sa survie... Je suis excitée comme une puce à l'idée de retrouver mes biens. Mes anneaux me manquent tellement ! Avec eux, il va sans dire qu'il sera beaucoup plus simple de sortir de cet endroit de malheur. Et, à moi la liberté ! Je serai de nouveau libre et je pourrai retourner auprès des miens pour reprendre mes activités, mon passe-temps, ma passion ! La couleur rouge est sublime et moi, je suis une femme fatale qui sublime les corps des personnes avec lesquelles je travaille.

Mon ami, car je le considère comme tel et il n'a pas le choix de l'être ou pas, s'engouffre dans le couloir. Cet endroit est digne d'un film d'horreur ! C'est merveilleux, je ressens des frissons de plaisir. C'est excitant, d'autant plus qu'on sait que les monstres qui nous ont emprisonnés sont en sale posture, ce qui signifie que notre vie tient à peu de chose. Or, c'est l'omniprésence de la mort qui intensifie ce sentiment de vie, c'est jouissif. J'aime cette ambiance, cet environnement, ce monde tordu qu'est celui de la mafia dans lequel je vis.

Il dit que nous ne sommes pas seuls. Ma langue humidifie mes lèvres, je me lèche les babines comme on aime le dire. Je m'avance d'un pas, puis de deux, mains posées sur les hanches. Je me pose finalement à la porte de l'armurerie, face aux trois clampins qui s'y trouvent. Il y a deux possibilités actuellement : soit je leur pète la gueule à vitesse grand V, soit on fait comme si on n'existait pas, soit je met au point une alliance temporaire avec ces types -dans le cas où il s'agirait de prisonniers-. Evidemment, ces "alliés", il y a de fortes chances pour que je les sacrifie comme de vulgaire pions, s'ils ne sont pas aussi utiles que Mu-chan.

- Une alliance, ça vous dit ? Sinon, on pourrait faire comme si personne ne s'était jamais vu.

Après, je pouvais toujours espérer qu'ils s'entre-tuent...
Revenir en haut Aller en bas
Rokudo Mukuro
Messages : 81
Date d'inscription : 11/10/2018
Who am i !
Tu as perdu pour une seule et unique raison. Parce que j'étais ton adversaire.

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} EmptyVen 21 Déc - 15:46
Une prédatrice… voilà l’effet que lui donnait la jeune femme alors qu’elle s’avançait vers ceux déjà présent dans la pièce.
Il resta collé contre le mur sans y entrer, observant la scène de là tout en croisant les bras d’un air décontracté. Mais sur ses gardes il restait et il sentait que les choses n’allaient pas tourner dans leur sens. Sauf si l’autre voulait les plomber… dans se cas il devrait y mettre du siens. Sauf si elle décidée de s’allier aux autres pour le tuer lui… dans ce cas les choses allaient être difficiles.

Pourquoi l’avait-il réellement conduite à l’armurerie ? A croire que les dix ans passé dans la cuve avaient vraiment fini par entamer ses capacités de réflexions…
Enfin, il verrait bien au moment voulu, il ne devrait pas avoir du mal contre de simple prisonnier alors qu’il pouvait mentir aux Vendice grâce à ses illusions sans même ses anneaux. Les choses seraient justes un peu plus… intéressantes… au vu de son état. Voilà tout.

Une alliance, ça vous dit ? Sinon, on pourrait faire comme si personne ne s'était jamais vu.

… Il soupira. Comme s’ils avaient le temps pour discuter tranquillement. Avait-elle vraiment besoin de leur parler ? Elle aurait aussi pût prendre ses affaires et…
Bon, il pourrait tout simplement se barrer aussi au lieu de rester là alors qu’il n’avait rien à prendre ici. Elle pouvait très bien se débrouiller pour sortir seule.

Ne faisant pas attention à la réaction des détenus, il se décolla donc du mur avant de reprendre sa route, un bras barrant tout de même discrètement ses côtes alors qu’il avançait bien plus lentement que d’habitudes, bien qu’il fut plus rapide que quand il venait de sortir.
Un bruit attira toutefois son attention et il se retourna pour voir un des détenus quitter la pièce en courant vers lui, une arme blanche à la main.

Tu va payer ce que tu as fait !!
Oya ?

Il lui avait fait quelque chose ? Pas de chance, il ne se souvenait pas des êtres insignifiants. Et stupide en prime… foncer sur lui ainsi…
Il avait encore des forces pour faire apparaître son trident… il le fit au dernier moment pour s’épargner des gestes et de l’énergie pour être sûr que l’autre ne l’esquive pas puis lui enfonça son arme dans la poitrine, du sang giclant sur son visage et sa tenue.

Kufufu, aucune éducation.

Laissant tomber le corps sans vie sans aucune compassion, il plissa les yeux pour scruter le couloir afin de vérifier qu’une autre personne ne tente pas de l’attaquer par derrière cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty

Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun}

MessageSujet: Re: Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Quand on retrouve la liberté après longtemps, la première chose que l'on voit, c'est le ciel {.feat Yun} Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand t'es malade, ben après... Tu sens l'fauve ! 06/12 à 9h45.
» Une nuit.... oubliable (Décembre 1622)
» La police retrouve une voiture volée, 37 ans après...
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Katekyo Hitman Reborn :: Il Mondo :: Sconosciuti :: Vendicare-